SCOTT IMMO
480 Av Marcel Camusso, Les Crêtes Marines - Villa 5
13600 La Ciotat


04 13 68 00 26

Le viager, qu'est-ce que c'est?

Le viager est un terme qui est rencontré assez souvent dans le domaine de l’immobilier. Cependant, il faut savoir nuancer les différents types de viagers: viagers financiers, prêts viagers ou alors viagers immobiliers… Ce dossier se consacrera davantage au viager immobilier. Mais de quoi s’agit-il réellement? 

Principe du viager immobilier

On parle de viager immobilier lorsqu’un bien immobilier est transféré d’une personne à une autre en échange du paiement d’une rente à vie. L’acquéreur devra donc s’acquitter d’une somme préalablement établie, jusqu’à ce que le vendeur en viager décède. Les deux parties peuvent convenir de la périodicité du paiement de la rente. Par exemple, il se peut que cette rente soit payée tous les mois ou tous les trimestres, selon l’accord de l’acquéreur et du vendeur en viager. Le viager étant une transaction complexe, elle est régie par des outils de calcul et un certain barème. C’est la garantie d’aboutir à une solution qui convient aux deux parties.

Acheter en viager

Une acquisition en viager est une manière assez particulière d’investir dans l’immobilier. Dans le cadre d’un crédit immobilier classique, le principe est de souscrire un prêt, d’acquérir le logement et de payer les mensualités du crédit par la suite. Avec l’achat en viager, c’est l’inverse: l’acquéreur paie une rente au propriétaire jusqu’au décès de ce dernier. De plus, le bien immobilier en question ne devient propriété de l’acquéreur que lorsque le crédirentier vient à décéder. Il y a plusieurs avantages que l’on peut tirer d’un achat en viager. Par exemple, l’acquéreur est exempté des différentes formalités d’usage, contrairement à un crédit immobilier. Il n’a pas à payer de frais de dossiers ni à fournir de justificatif de revenus. Comme il ne s’agit pas d’une mise en location, l’acquéreur n’a pas de revenus locatifs à déclarer ni de gestion de location à assurer. En comparaison à un investissement locatif, l’achat en viager est donc moins contraignant et avec moins de frais. Par exemple, c’est uniquement après abattement que l’on calcule les frais d’acte notarié, suivant la valeur du bien immobilier.

Vendre en viager

La vente en viager s’adresse surtout aux personnes qui sont à la retraite. En mettant sa maison en viager, un retraité peut alors s’assurer des revenus stables tout au long de sa vie, sans avoir à quitter son domicile. Cette solution permet d’arrondir leurs revenus et des projets jusque-là inaccessibles. Acheter un fauteuil massant, s’offrir un voyage ou encore s’inscrire à des activités comme des cours de poterie, etc. La vente en viager est particulièrement adaptée aux personnes âgées. D’un côté, elles peuvent se constituer une rentrée d’argent régulière, avec une revalorisation tous les ans. D’un autre côté, la formule leur permet de rester dignes: elles continuent à occuper le logement jusqu’à leur dernier souffle. C’est bien connu en effet, les personnes âgées n’aiment pas que leur entourage sache qu’ils ont vendu leur maison. Mais les avantages d’une vente en viager ne se limitent pas à ceux-là. Sur le plan fiscal, l’abattement peut atteindre 70%. S’il s’agit d’un couple, le crédirentier survivant continue à bénéficier de la rente, sans qu’aucune réduction du montant ne s’applique. Et puisque les gros travaux ainsi que la taxe foncière sont désormais assumés par l’acquéreur, les frais sont réduits pour les crédirentiers.

Le viager peut paraître immoral, notamment du point de vue d’un acquéreur. Et pourtant, il s’agit d’une formule qui est intéressante pour une partie comme pour l’autre. Les retraités qui ont opté pour cette option sont généralement satisfaits des avantages que cela leur rapporte, tant sur le plan financier que sur le plan personnel.